Festival de la chanson Amaziɣ de Bgayet. « Les témoins du temps »

Posté par coinlitteraire le 3 août 2014

Festival_Amazigh

 

“Les témoins du temps”

Récital poétique et musical avec Salah OUDAHAR et BAZOU, dans le cadre du Festival de la Chanson Amazigh de Bejaia, au Théâtre Régional de Bgayet/Algerie

____________

MARDI 19 AOÛT 2 0 1 4 à 171h

____________

‘’Les témoins du temps’’ prend sa source dans la mémoire de la guerre d’Algérie que Salah Oudahar a connue dans son village des Iflissen/Tigzirt, en Kabylie maritime.Il revient, dans ses textes, plus de 50 ans après, sur les traces de son enfance. Il évoque, à travers diverses empreintes, réelles et imaginaires, physiques et symboliques, le passé lointain – la présence phénicienne,
romaine… – et récent – la guerre d’indépendance.

En revisitant ces lieux livrés à l’érosion du temps, à l’oubli des pouvoirs et des hommes, l’auteur s’adonne à une forme de déambulation, de recomposition mémorielle. Car au travers d’une narration intime, Salah Oudahar tisse un récit où s’enchevêtrent souvenirs historiques, remémorations personnelles et perceptions singulières. Une interrogation sur notre rapport à la mémoire, à la trace, au patrimoine, à l’histoire, au temps, par la recherche d’un langage, d’une esthétique et d’une poétique des ruines.

Je ne suis plus que figure sans nom
Impasse dans la demeure
Je ne suis plus que texte sombre
Surchargé de ratures de non-dits...
S.Oudahar

Publié dans Manifestations culturelles | Pas de Commentaire »

 

Au fil des mots |
teresa |
Entre deux nuages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectures d'haabir
| Dans le Jardin des mots
| j'ai "meuh" la "lait"cture