• Accueil
  • > Archives pour octobre 2013

« Aux portes de l’avenir », second livre de Mr Karim Younès

Posté par coinlitteraire le 21 octobre 2013


Comme l’arbre, les nations qui durent avancent et prospèrent, c’est celles qui s’enracinent.

(Par Saïd Rabia). Rares de ceux qui ont occupé de hautes responsabilités dans le pays ont écrit des livres. Karim Younès, ancien président de l’Assemblée Populaire Nationale (APN) fait partie de cette poignée d’hommes politiques qui ont brisé la paresse et l’inculture ambiante pour se lancer dans une prodigieuse aventure intellectuelle : produire des œuvres et contribuer au débat sur des questions qui intéressent de près les algériens, même si les espaces d’expression se sont dangereusement rétrécis ces dernières années. Il en est à son deuxième livre sur l’Histoire. Lire la suite… »

Publié dans Manifestations culturelles | Pas de Commentaire »

5è Festival International du Théâtre de Bgayet

Posté par coinlitteraire le 16 octobre 2013

5è Festival International du Théâtre de Bgayet dans Représentations théâtrales festival_international_theatre-211x300  (Par B. Chouali). À partir du 29 octobre prochain et jusqu’au 5 novembre, Béjaïa, Saldea, l’ex-capitale des hammadite, la ville des mille bougies sera élue capitale internationale du théâtre professionnel.

Elle se mettra au diapason des grandes nations du théâtre comme elle a su le faire lors des éditions précédentes. Ainsi, la 5ème édition, la 3ème pour l’ex-capitale des Hammadites du Festival international du théâtre professionnel de Béjaïa se tiendra du 29 octobre au 5 novembre prochain, avec au programme 32 représentations théâtrales représentant 24 pays venues des quatre continents, Afrique (le Bénin, la Guinée et le Sénégal), Asie (Calaison, le Japon et le Kurdistan), Europe (la France, l’Allemagne, la Croatie, l’Autriche, l’Italie, la Belgique et les États-Unis… les pays arabes (le Koweit, la Syrie, l’Irak, l’Egypte, la Palestine, le Liban…).

Les activités du festival sont scindées en trois grands chapitres, à savoir de grands spectacles de théâtre, des activités théoriques avec, à l’affiche, un colloque international et des conférences-débats et autres activités théâtrales de proximité. «Cette année nous aurons sept pays en plus par rapport à l’édition précédente, soit 24 pays sélectionnés sur les 35 postulants. Une sélection portant, aussi sur la qualité du spectacle, notamment.

À l’affiche, un programme intra-muros et un autre extra-muros. C’est-à-dire que les activités seront concentrées au chef-lieu avec une décentralisation sur huit wilayas d’Algérie et une dizaine de communes de la wilaya.

Le programme est ficelé à 100% et nous sommes, d’ores et déjà, fin prêts pour la nouvelle édition. «Celle-ci tend à confirmer le statut du pôle culturel continental et méditerranéen de la ville de Yemma Gouraya. Je dirais même qu’un intérêt particulier est sérieusement porté par les praticiens du théâtre étranger au festival», nous a déclaré Omar Fetmouche, le commissaire du festival et directeur du Théâtre Régional Malek-Bouguermouh de Béjaïa.

En outre, concernant l’activité théorique liée au colloque, la thématique centrale est intitulée «Avant-théâtre: les formes de la représentation théâtrale dans le théâtre antique dans l’Afrique et en Asie centrale».

«Une thématique qui débattra des formes traditionnelles de la représentation théâtrale pour dire que le théâtre a bel et bien existé et commencé quelque part chez-nous du côté de la Numidie et de l’Afrique du Nord», nous confie le commissaire du festival.

Des conférences-débats sont aussi au programme à la Cinémathèque de Béjaïa avec des sommités du monde du théâtre à l’instar de Jouad el Assadi et le directeur général de l’Institut du théâtre international de l’Unesco.

Pour l’activité théâtrale de proximité qui touchera huit wilayas d’Algérie et autres dix communes de la wilaya de Béjaïa, un bus «dromadaire» est prévu pour sillonner quelque 20 villages avec des conteurs.

Chaque matin il sera sur un itinéraire en déposant deux à trois conteurs qu’il récupérera au retour. Le théâtre sera donc sur le devant de la scène pour une bonne semaine dans l’ex-capitale des Hammadite qui recevra des invités d’ailleurs pour fêter le théâtre, au grand bonheur des adeptes du 4ème art.

Publié dans Non classé, Représentations théâtrales | 1 Commentaire »

 

Au fil des mots |
teresa |
Entre deux nuages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectures d'haabir
| Dans le Jardin des mots
| j'ai "meuh" la "lait"cture