• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 26 janvier 2011

La culture à Bejaia: entre corruption et anéantissement de l’art

Posté par coinlitteraire le 26 janvier 2011

 culture.jpg

anantissement.jpg

Par Kader Sadji

Ancien journaliste

Membre du Café Littéraire de Bejaïa

          En plus de la négation quasi-totale de leurs droits politiques, économiques et sociaux, les Algériens sont également dépossédés de leurs droits culturels. Il s’agit là aussi d’un choix conscient, bien réfléchi. Les autorités du pays  savent que l’art et la culture authentiques favorisent l’épanouissement des facultés intellectuelles du citoyen et éveillent puissamment son esprit critique.

          Au lieu donc de construire des écoles d’art (théâtre, musique, arts plastiques, cinéma…), destinés à dispenser un enseignement académique par le biais duquel la production artistique pourrait se hisser à une meilleure qualité, pouvant influer positivement sur le comportement du citoyen, la politique culturelle nationale est tournée depuis de longues années à l’organisation de festivals de pacotille engloutissant des dizaines ou centaines de milliards. Ce qui aurait largement suffi à la construction de plusieurs écoles d’art.

Lire la suite… »

Publié dans Debats litteraires | Pas de Commentaire »

 

Au fil des mots |
teresa |
Entre deux nuages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectures d'haabir
| Dans le Jardin des mots
| j'ai "meuh" la "lait"cture