• Accueil
  • > Archives pour janvier 2011

Hypocrisie, opportunisme et culture de l’égoïsme…

Posté par coinlitteraire le 31 janvier 2011

contribution.jpg 

Dalil Makhloufi.

Président de l’Association Tagmats de Lyon et animateur radio canut

           En 2009, on lançait un appel du cœur dans la revue Tagmats afin que nos intellectuels, hommes de culture et artistes de renommée mondiale, se mobilisent en faveur de la Kabylie pour sauver ce qu’il reste de notre culture dans la région et bien sûr, activer et/ou se produire aux côtés de leurs frères en Kabylie. Force est de constater que depuis, il n’y a eu presque aucun changement et on  peut dire que la situation s’est même aggravée. On n’est pas ici pour faire la morale à nos « pseudos représentants » mais on ne peut rester indifférent à ce qui se passe en Kabylie et à ce que subissent nos compatriotes pendant que nos exilés se pavanent à Paris et ailleurs, croyant que le changement viendra tout seul.
          Certes, certains de nos artistes ont de vraies raisons pour ne pas rentrer au pays mais d’autres ont les moyens et un minimum de temps à donner à cette terre, qu’ils, soit-disant, chérissent ! On ne peut rester insensible aux jeunes de Kabylie, fans de leurs idoles à l’étranger, espérant  leur retour et qui voient en eux des symboles, des repères et des exemples de réussite.

Lire la suite… »

Publié dans Production litteraire | 2 Commentaires »

Publication : Femmes algériennes dans l’écriture

Posté par coinlitteraire le 31 janvier 2011

femmeaulivre.jpg 

Anne-Marie Nahlovski vient de publier La Femme au livre, les écrivaines algériennes de langue française, aux éditions L’Harmattan.

          (Par Walid Mebarek). Docteur ès lettres de l’université de Strasbourg, l’auteure a enseigné en Algérie le français durant six ans, au titre de la coopération. C’est là qu’elle a senti le frisson de la littérature féminine algérienne qui lui a donné envie de travailler sur ce que cette création apporte au monde du verbe. Son livre, fruit d’une thèse de doctorat en littérature française, consiste en une analyse de trois romans de la deuxième moitié du XXe siècle, Vaste est la prison d’Assia Djebar, N’zid de Malika Mokeddem et La Voyeuse interdite de Nina Bouraoui. L’objectif de cet essai est «d’interroger le fonctionnement de la langue et les fondements de l’écriture, pour étudier, au prisme de la psychanalyse, le stratagème secret des jeux du langage et les mécanismes inconscients de l’écriture.

          L’aventure scripturaire est le révélateur d’une construction en marche et d’une montée en puissance de la parole féminine. Elle dévoile l’accomplissement d’un cheminement de la conscience créatrice, instaurant l’écrivaine algérienne dans un nouveau statut personnel et social, celui de ‘‘La femme au livre’’». Après avoir disséqué les livres, objets de l’étude dans les première et deuxième parties, l’auteure aborde dans la troisième partie le «‘‘je’’ du regard comme réappropriation d’un contexte social», ouvrant le monde à la «jouissance retrouvée d’une réponse à l’oppression» par le «vomissement d’une société patriarcale» et le «rejet d’un sexe dégradé».

          Dans les arcanes des textes des auteures étudiées, selon l’universitaire, il s’agit de la «prise de conscience de la place de la femme dans la société», par tous les moyens. Anne Marie Nahlovski cite ainsi : «la féminité en dérobade ou le jeu-mascarade de l’androgyne», «la parole en dissidence», «la séduction de la marginalité». Un livre utile pour appréhender la montée en écriture ou «l’ineffaçable remplace l’indicible». Voici un livre qui pourrait intéresser au-delà du petit monde des férus de contextualisation littéraire.

Publié dans Production litteraire | 2 Commentaires »

La culture à Bejaia: entre corruption et anéantissement de l’art

Posté par coinlitteraire le 26 janvier 2011

 culture.jpg

anantissement.jpg

Par Kader Sadji

Ancien journaliste

Membre du Café Littéraire de Bejaïa

          En plus de la négation quasi-totale de leurs droits politiques, économiques et sociaux, les Algériens sont également dépossédés de leurs droits culturels. Il s’agit là aussi d’un choix conscient, bien réfléchi. Les autorités du pays  savent que l’art et la culture authentiques favorisent l’épanouissement des facultés intellectuelles du citoyen et éveillent puissamment son esprit critique.

          Au lieu donc de construire des écoles d’art (théâtre, musique, arts plastiques, cinéma…), destinés à dispenser un enseignement académique par le biais duquel la production artistique pourrait se hisser à une meilleure qualité, pouvant influer positivement sur le comportement du citoyen, la politique culturelle nationale est tournée depuis de longues années à l’organisation de festivals de pacotille engloutissant des dizaines ou centaines de milliards. Ce qui aurait largement suffi à la construction de plusieurs écoles d’art.

Lire la suite… »

Publié dans Debats litteraires | Pas de Commentaire »

Ballades litteraire et artistique le 05 février 2011

Posté par coinlitteraire le 21 janvier 2011

fatimabakkai.jpg   ghedjati1.jpg 

invitation.jpg

Le groupe azArt et le Théâtre Régional de Bgayet vous invite

 

à une ballade littéraire

avec l’écrivaine

 

fatemabakhai.jpg

Le samedi 05 février 2011 à 14 heures

 

et à une ballade artistique

avec l’artiste-peintre

ghedjati.jpg

du 05 au 10 février 2011

Le public est cordialement invité

Publié dans Manifestations culturelles | 1 Commentaire »

Le café littéraire dénonce le vérouillage

Posté par coinlitteraire le 12 janvier 2011

verouillage.jpg 

          Le café littéraire que devait animer le sociologue Mohamed Brahim Salhi, le samedi 15 janvier 2011, au Théâtre Régional de Béjaia, autour de son livre, Algérie. Identité et Citoyenneté, n’aura pas lieu en raison d’une décision prise par le ministère de la Culture interdisant toute activité dans les établissements culturels pour une date indéterminée.

          Le verrouillage subit de ces espaces d’expression et de communication sociale aggrave plus qu’il n’abaisse les tensions sociales dont notre pays vient d’en faire dramatiquement les frais. Ce sont, justement, les restrictions des libertés publiques et le bâillonnement de la pensée critique, ajoutés aux injustices quotidiennes, qui sont souvent un prélude aux explosions sociales que nous vivons aujourd’hui et que nous risquons de revivre inéluctablement demain, si cette politique de négation des droits les plus élémentaires du citoyen demeure l’unique et inique réponse des autorités du pays, à quelque niveau que ce soit.

          Le Café Littéraire de Béjaia, considérant que la tradition de libre débat à l’instauration de laquelle il a  contribué pendant ses deux années d’existence, est résolu à reprendre ses activités le plus tôt possible afin que ces espaces d’expression puissent renouer avec leur vocation.

          Le Café Littéraire de Béjaia (Le 11 janvier 2011)

Publié dans Manifestations culturelles | 3 Commentaires »

Annulation

Posté par coinlitteraire le 7 janvier 2011

 

crayonpersonnage.jpg

            Nous informons nos aimables amis des “Ballades littéraires” que la conférence que devait animer l’écrivain Hamid Grine, programmée pour ce samedi 08 janvier 2011 à 14 heures au TRB, est annulée pour des raisons de sécurité au vu des nombreux incidents relevés un peu partout dans le pays. Plusieurs axes routiers sont fermés à la circulation et à tous déplacements dont celui Alger-Bgayet.

           La conférence sera donc programmée pour une autre date et nous ne manquerons pas de vous tenir informés par le même canal, par voie d’affichage et par voie de presse. Nous vous remercions de votre aimable compréhension et tenons à votre fidélité pour pérenniser nos “Ballades litteraires“.

Publié dans Debats litteraires | Pas de Commentaire »

2011 commence par deux grandes Ballades

Posté par coinlitteraire le 3 janvier 2011

balladelitteraire.jpg 

          Bgayet entame cette nouvelle année 2011 avec deux grandes ballades, une litteraire et une artistique, qui se dérouleront toutes deux au Théâtre Régional de Bgayet qui se fera un plaisir, comme il est  de tradition, de vous accueillir le :

 

hamidgrine.jpgSamedi 08 janvier 2011 à 14 heures

pour une conférence qui sera animée par

hamidgrine.jpg

 

 

 

 

&

 

 

  

ballade.jpg

du samedi 08 janvier au vendredi 14 janvier 2011

 aitmehdi.jpg

 

 

 

Avec

mehdiaitsalah1.jpg

   

Publié dans Manifestations culturelles | 1 Commentaire »

 

Au fil des mots |
teresa |
Entre deux nuages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectures d'haabir
| Dans le Jardin des mots
| j'ai "meuh" la "lait"cture