• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 23 décembre 2010

Poème pour un handicapé

Posté par coinlitteraire le 23 décembre 2010

C’est par hasard, au cours d’une visite d’un site, que j’ai trouvé ce joli poème que dédie une dame Francaise à un jeune handicapé. Sensible à son état physique, elle lui écrit ce poème qu’elle intitule « La rencontre ». J’ai aimé la sincérité avec laquelle elle a couché ses vers, puisés directement du coeur, sur la page blanche. Je l’ai copié et je me suis dit que cela plaira certainement à d’autres personnes qui visitent ce blog du Café Littéraire de Bgayet.

« La Rencontre »

Il est là, devant moi,
Dans sa chaise, il est assis.
J’aimerais lui parler,
Et pouvoir discuter.

Discuter de sa vie,
Lui qui est gai et qui sourit.
Comprendre sa lucidité,
Qui jamais ne disparaît.

Quand rien ne réussit,
Handicapée de la vie,
Parfois je le suis,
Mais voilà, c’est lui qui est assis.

Je me lève et m’accroupis,
A sa hauteur à présent je suis.
Humblement je l’interpelle,
Simplement pour des nouvelles.

Faisant écho de ses amis,
Il m’honore de son récit,
Patiemment il me décrit,
Le déroulement de sa vie.

Moi qui le croyais sans espoir,
Moi qui voyais sa vie en noir,
Il me redonne confiance,
Il éclaire mon ignorance.

Leçon de vie, liberté ravie,
Une question vient à l’esprit,
Qui est donc prisonnier ?
De lui à moi je ne sais.

Je perçois dans son langage,
Qu’il faut aussi garder la foi,
Pour surmonter tous les orages,
Sans laisser place au désarroi.

Redécouvrir son corps,
Après bien des efforts,
Accepter la différence,
Et bannir l’indifférence.

Sens oubliés, développés,
Pour une plus grande liberté.
Il faut lutter jour après jour,
Etre faible et fort, tour à tour.

Lui tendant la main, je lui dis,
Grand Homme je te remercie,
L’importance que tu donnes à la vie,
Rend importante ma propre vie !

Ce poème je l’ai écrit moi qui ne suis pas handicapée, cela me touche énormément et me révolte de voir l’argent dépensé à tout va par notre gouvernement, pour des futilités… Nous sommes à l’orée de 2011 et j’ai l’impression qu’Emile Zola n’est pas loin. Où sont les grands principes d’entraide de cette France que je ne reconnais plus ?!
Je vous souhaite du courage et de tout coeur suis avec vous.JR

Publié dans Poesie libre | 6 Commentaires »

 

Au fil des mots |
teresa |
Entre deux nuages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectures d'haabir
| Dans le Jardin des mots
| j'ai "meuh" la "lait"cture