Kamal Daoud sera à Bgayet

Posté par coinlitteraire le 5 novembre 2010

affichekameldaoud.jpg

cafelitterairecopie.jpg

vous invite

 

à la conférence débat animée par

kamaldaoud.jpg

Journaliste romancier

Lauréat du Prix Mohamed DIB (Algérie)

le samedi 13 novembre à 14 heures au TRB

kamaldaoudlaurat.jpg

Lors de la remise de ce trophée, à l’auditorium de la Faculté de médecine « Docteur Benzerdjeb » de Tlemcen, la présidente de l’Association culturelle « la Grande Maison » a tenu à préciser, que « pour la 3ème session du Prix Mohammed Dib, décerné par la Fondation Dib, nous avons eu la joie de voir concourir un certain nombre de textes de bonne tenue, voire de très bonne tenue. Les jurés ont pu sélectionner quatre recueils de qualité. Il s’agit des textes : « L’Arabe et le vaste pays de ô » de Kamel Daoud, « Grenade » de Yamile Ghebalou Haraoui, le « Chuchotement des anges » de Kaouther Adimi, « Grains de folie » de Mohammed Houat.

Parmi ces recueils, celui intitulé « L’Arabe et le vaste pays de ô… » a suscité l’enthousiasme général et même une sincère admiration. Texte original et fort qui opère une passionnante alchimie où l’esprit d’analyse et un captivant travail métaphonique sont servis par une subite touche ironique, le tout pour traiter, avec pertinence et jubilation, du sujet épineux « qu’est-ce qu’être arabe aujourd’hui ? ». Et d’ajouter : « nous avons affaire à un écrivain qui saura s’affirmer dans le monde littéraire ».

Une Réponse à “Kamal Daoud sera à Bgayet”

  1. Anonyme dit :

    j’ai entendu parler de ce jeune journaliste et nouvel écrivain qui affiche un avenir radieux pour la litterature algerienne d’expression française.Bravo pour les jeunes Bedjaouis qui sont toujours à l’avant-garde de la culture et du raffinement comme leurs ancêtres la dynastie Hamamdite.On reconnait le fruit à l’arbre, et l’inverse est aussi valable.

Laisser un commentaire

 

Au fil des mots |
teresa |
Entre deux nuages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectures d'haabir
| Dans le Jardin des mots
| j'ai "meuh" la "lait"cture