Un recueil de 1000 proverbes Kabyles

Posté par coinlitteraire le 27 juin 2010

recueil.jpg

paraîtra bientôt 

(Par Aomar Mohellebi). Inzan ghef ighersiwen (proverbes sur les animaux) est le titre d’un nouveau livre de l’auteur autodidacte Abdelhafid Chenane. Il s’agit d’un ouvrage où l’auteur a rassemblé plus d’un millier de proverbes kabyles où l’animal est cité comme une image. Ainsi, l’auteur a travaillé depuis six ans dans différentes régions de Kabylie afin d’arriver à rassembler ce trésor culturel du terroir. L’auteur nous a confié qu’il a recueilli ces proverbes dans la wilaya de Tizi Ouzou mais aussi à Bejaïa, Bouira, Sétif et Bordj Bou Arréridj. «J’ai rassemblé dans ce livre 1087 proverbes. L’idée est née un jour que je voulais faire un travail sur les proverbes anciens. Par la suite, j’ai voulu faire quelque chose d’original qui allait être différent de ce qui a été réalisé jusque-là.» Au total, 176 animaux sont cités dans ces proverbes qui sont en même temps des résumés de leçons sur la vie et sur les relations entre les humains. Abdelhafid Chenane nous a confié que depuis son enfance, il s’intéressait à tout ce qui est poésie kabyle et aux jeux de mots. Il est un admirateur des poètes anciens comme Cheikh Mohand Oulhocine, Youcef Oukaci et Si Moh Ou Mhand et des poètes contemporains, comme Matoub Lounès. A ce dernier, Chenane a consacré un livre composé de 78 poèmes, tous écrits sur la vie et le parcours du Rebelle. Il s’agit d’une initiative inédite.
Abdelhafid Chenane a déjà publié deux livres. En 2007, il a édité Awal n win iti dilahqen puis en 2009, il a publié Awal iw d awal. Rappelons que plusieurs autres auteurs avaient déjà publié des recueils de proverbes kabyles à l’instar de Abdennour Abdesselam, Youcef Necib et Tahar Hamadache, entre autres.

2 Réponses à “Un recueil de 1000 proverbes Kabyles”

  1. R. NACERI dit :

    Un grand bravo à vous cher Monsieur Abdelhafid Chenane. Le développement et l’épanouissement de la langue Tamazight a plus besoin de production de discours creux et stériles. Je serai heureux d’acquérir ce livre qui, j’espère, fera l’objet d’actualisation chaque fois des lecteurs vous feront parvenir de nouveaux proverbes.
    Encore une fois BRAVO !
    Rabah NACERI

  2. Anonyme dit :

    A quand les traductions de livres scientifiques en Tamazight ? Il faut pas attendre trop longtemps pour le faire si on veut développer notre langue maternelle

Laisser un commentaire

 

Au fil des mots |
teresa |
Entre deux nuages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectures d'haabir
| Dans le Jardin des mots
| j'ai "meuh" la "lait"cture