Tazmalt renoue avec les activités théatrales

Posté par coinlitteraire le 26 avril 2010

theatre.jpg

Activités théâtrales à Bgayet : Première rencontre à Tazmalt 

Cette manifestation est organisée en hommage à Si H’sen Mokrani, l’un des rares hommes de théâtre populaire de la région.

(Par M.Y). La très active association Main tendue a organisé du 21 au 24 avril, dans le cadre de la célébration du 30e anniversaire du Printemps berbère, la 1ère Rencontre théâtrale de Tazmalt. Cette manifestation est organisée en hommage à l’un des rares hommes de théâtre populaire de la région qui, au lendemain de l’indépendance, a constitué une troupe d’une trentaine de comédiens qui a longuement et profondément marqué Tazmalt. Scénariste, réalisateur et chef de troupe, Si H’sen Mokrani a pendant longtemps égayé Tazmalt et ses environs avec ses comédies et sketches à message social et éducatif, brossant des tableaux vivants de la société de l’époque et s’attaquant à ses travers.

Sans aucune formation, sans aucun soutien, il a su monter une véritable troupe qui a sillonné la région passant de village en village, et se produisant comme elle peut, en plein air, sur les bennes des camions… Jeune membre de la troupe à l’époque, Hamid Mokrani, président de l’association Main tendue, se souvient encore de ces temps bénis où les femmes et hommes de Tazmalt venaient très nombreux assister aux spectacles de H’sen. Une « mixité » qui a disparu depuis longtemps, concernant surtout les manifestations culturelles. C’est en 1984 que l’aventure a pris fin. Et aujourd’hui, à 80 ans, Si H’sen se souvient encore, avec une pointe de nostalgie, de tous ses textes.

Entretemps, il a quelque peu fait école puisque des expériences sont apparues après lui, et il existe toujours un grand potentiel jeune dans le théâtre, qui ne demande qu’à s’exprimer. Des troupes se sont constituées et des tentatives d’instituer un festival du théâtre ont malheureusement tourné court. Le manque de moyens et d’encadrement et surtout l’absence d’infrastructures sont à l’origine de cette situation. Et c’est ce que semble vouloir faire Main tendue, en essayant de redonner un nouveau souffle à l’expression culturelle en général et théâtrale en particulier. Au programme de la Rencontre, des conférences sur le théâtre kabyle et l’histoire du théâtre à Tazmalt, des pièces de théâtre et des pièces pour enfants en plus d’un spectacle de clown.

A remarquer la participation de collégiens (CEM Abderrahmane Mira) et de lycéens (Lycée Boudiaf) aux cotés de la troupe de l’association et la troupe de l’Etoile culturelle d’Akbou. Ce qui, pour le président de Main tendue, traduit la volonté de cette dernière de travailler et aider la jeunesse à s’exprimer et aussi susciter des vocations.

2 Réponses à “Tazmalt renoue avec les activités théatrales”

  1. Rabah Naceri dit :

    Vivement que d’autres communes fassent autant que Bgayet, Amizour et Tazmalt. Le gouffre culturel dans notre wilaya est tellement immense et profond qu’il neccessite l’implication de tout un chacun pour commencer à le combler pour atténuer un tant soit peu le pourrissement environnemental dans lequel baignent nos enfants.
    Mettons-nous au travail et vite !!!

    Dernière publication sur Ensemble pour Bgayet : La Casbah de Bejaia (Algérie)

  2. clovis simard dit :

    Bonjour,

    Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.

    Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.

    La Page No-3 et No-16, ACTIVITÉ HUMAINE ! LA MORTS DES OISEAUX ! IL Y A QUELQUE CHOSE EN COMMUN ?

    Cordialement

    Clovis Simard

Laisser un commentaire