• Accueil
  • > Archives pour février 2010

El Marina (La Marelle)

Posté par coinlitteraire le 28 février 2010

masques.jpg

Le Théâtre Régional de Bgayet 

vous invite à assister,

le lundi 1er mars 2010 à 18h00,

à la générale de la pièce théâtrale intitulée

El Marina (La Marelle)

de la Coopérative Masrah Tedj de Bordj Bou Arreridj.

La pièce est écrite par Omar Cherouk et mise en scène par RABIA Guichi. Elle aborde la question de la course au pouvoir et tout ce que cela implique comme moyens et méthodes machiavéliques utilisés pour y parvenir.

ENTREE LIBRE

Publié dans Manifestations culturelles | 1 Commentaire »

Industrie du livre. L’Etat doit jouer son rôle

Posté par coinlitteraire le 24 février 2010

biblio.jpg

L’Etat doit jouer son rôle 

Des spécialistes de l’édition du livre ont plaidé, hier, lundi, à Alger, pour une «plus grande implication» de l’Etat dans l’industrie du livre.

(Par R.C Aps). S’exprimant lors de la 1re rencontre nationale sur l’industrie du livre en Algérie et sa promotion, les participants ont souligné qu’en dépit de efforts déployés, l’Etat est appelé à une «plus grande implication» dans le domaine de l’industrie du livre et à concentrer ses efforts sur la distribution du livre à travers le territoire national.
bookmain.jpgA ce titre, le président du Syndicat national des éditeurs de livres, Ahmed Madhi, a souligné le «rôle important» de l’Etat dans la redynamisation de cette activité durant les dernières années qui s’est concrétisé par «le renouveau et le redémarrage de la machine d’édition en Algérie».

Lire la suite… »

Publié dans Actualites | 3 Commentaires »

Tazmalt. La culture livresque

Posté par coinlitteraire le 21 février 2010

jeprogressebibliotheque.jpg

La culture livresque mise à mal au marché hebdomadaire 

(Par Nassim Nâali). Certains mercredi et jeudi, on trouve deux marchands de livres. Le premier s’établit à proximité de la RN 26. Il occupe sur le trottoir un espace lui permettant de faire étal d’une avalanche de livres. Il y en a de tout et pour tous les goûts : des livres de poche, des dictionnaires, des ouvrages de littérature variés. Les rares accros de la lecture ont la bonne surprise de trouver des oeuvres alléchantes de Victor Hugo, Jean de la Fontaine, Jules Vernes et bien des plumes renommées à l’échelle universelle. Les livres scolaires sont plutôt vendues à la commande en dehors du contexte de la rentrée scolaire. Ces libraires ambulants ne semblent pas disposés à mettre leurs fonds de lovelecture.jpgroulement dans des ouvrages qui ne se vendent qu’à une période de l’année. Il y a aussi d’anciens livres qui parfois refont surface. Il y en a dans différentes disciplines : grammaire, conjugaison, orthographe, histoire géo, philosophie, etc.… s’adressant à des niveaux primaire, moyen et secondaire.

Lire la suite… »

Publié dans Actualites | 5 Commentaires »

Le Destin

Posté par coinlitteraire le 19 février 2010

hommepensif.jpgCe qui est écrit sur le front, les mains ne peuvent l’effacer.

Proverbe algérien

(Source : Azzedine A-M)

Si on faisait l’expérience d’enregistrer les paroles prononcées par un Algérien depuis ses premiers balbutiements jusqu’à son dernier souffle, dans le vocabulaire qu’il aura employé fréquemment au cours de sa vie, figurera certainement le mot « elmektoub », le « destin ».

L’Algérien a pour ce terme un immense respect. Écoutez-le quand il le prononce : sa voix tremble et ses yeux se brouillent. C’est de l’émotion. L’Algérien adore ce mot. Il le vénère. Il aurait sûrement aimé que sa langue maternelle soit réduite à ce vocable. Ou du moins qu’elle soit composée d’une poignée de mots qui auraient les mêmes vertus et la même efficacité que celui-ci. Car si l’Algérien emploie ce terme aussi abondamment, c’est qu’il lui attribue un pouvoir illimité. Dans le lexique d’un Algérien, il n’y a qu’un mot qui pourrait prétendre à autant de puissance, à autant de respect, c’est le mot « ma », « maman »

Lire la suite… »

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Citations

Posté par coinlitteraire le 13 février 2010

pencil.png

Envoyées par Anna et Fatah NACERI

Si haut qu’on monte, on finit toujours par des cendres (Henri Rochefort)

Les hommes n’ont que ce qu’ils méritent. Les autres sont célibataires (Sacha Guitry)

Enseigne aux autres la bonté, tu peux avoir besoin de leurs services (André Gide)

Les fonctionnaires sont comme les livres d’une bibliothèque : les livres haut placés sont ceux qui servent le moins (Georges Clémenceau)

Un ami, c’est quelqu’un qui vous connait bien et qui vous aime quand même (Hervé Lauwick)

Le lit est l’endroit le plus dangereux du monde : 99 % des gens y meurent (Mark Twain)

Le verbe aimer est difficile à conjuguer : son passé n’est pas simple, son présent n’est qu’indicatif, et, son futur est toujours conditionnel (Jean Cocteau)

Un intellectuel, c’est quelqu’un qui entre dans une bibliothèque même quand il ne pleut pas. (André Roussin)

On dit d’un accusé qu’il est cuit quand son avocat n’est pas cru (Pierre Dac)

Les Etats-Unis d’Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence, sans jamais avoir connu la civilisation (Albert Einstein)

On pourrait citer de nombreux exemples de dépenses inutiles. Les murs des cimetières : ceux qui sont dedans ne peuvent pas en sortir, et ceux qui sont à l’extérieur ne veulent pas y entrer (Mark Twain)

Il faut prendre l’argent là où il se trouve, c’est à dire chez les pauvres. Bon d’accord, il n’y a pas beaucoup d’argent, mais il y a beaucoup de pauvres (Alphonse Allais)

A suivre…

Publié dans Citations-Proverbes-Expressions | 1 Commentaire »

Programme du mois de février

Posté par coinlitteraire le 11 février 2010

tableauaffichage.jpg

 Programme du mois de février 2010

Samedi 13 février au TRBejaia :

Amin Zaoui avec Sofiane Hadjadj

(son éditeur, Barzakh)

jeudi 18 février au TRBejaia :

17h 00 café concert

avec la troupe Debza

(présentation de la troupe puis débat avec le public, enfin vente dédicace du deuxième album de la troupe).

A 19h : début du concert.

Samedi 20 février au TRBejaia :

Ali Haroun

animera son café littéraire sous le thème :

« Le dernier espoir assassiné ».

Il dédicacera son livre intitulé :

« 1962: l’été de la discorde« .

Samedi 27 février à la maison de la culture :

H’mida Layachi.

Publié dans Manifestations culturelles | 1 Commentaire »

Citations-Proverbes-Expressions

Posté par coinlitteraire le 11 février 2010

 Proverbes africains

(source: www.topito.com)

labanane.jpg

  1.  Tout a une fin, sauf la banane qui en a deux.
  2. Que celui qui n’a pas traversé ne se moque pas de celui qui s’est noyé.
  3. Qui gobe une noix de coco fait confiance à son anus.
  4. L’eau chaude n’oublie pas qu’elle a été froide.
  5. On a beau dissimuler ses excréments au fond de l’eau, ils remontent toujours a la surface.
  6. Quiconque taquine un nid de guêpe doit savoir courir.
  7. Si un animal vous dit qu’il peut parler, il ment probablement.
  8. Traverse la rivière avant de te moquer du crocodile.
  9. Si en te baignant tu as échappé au crocodile, prends garde au Léopard sur la berge.
  10. Si le crocodile a un pantalon, c’est qu’il a enfin trouvé ou ranger sa queue.

laplumesergentmajor.jpg

Expressions françaises

Envoyées par le Dr Azzedine Ali-Mourah

  • On passe des nuits blanches quand on a des idées noires.

  • Pourquoi dit-on d’un pauvre malheureux ruiné qu’il est dans de beaux draps ?

  • Quand un homme se meurt, on dit qu’il s’éteint. Quand il est mort, on l’appelle « feu ».

  • Pourquoi lave-t-on une injure et essuie-t-on un affront ?

  • Pourquoi parle-t-on des quatre coins de la terre, puisque la terre est ronde ?

  • On remercie un employé quand on n’est pas content de ses services.

  • Comment peut-on faire pour dormir sur les deux oreilles ?

  • Pourquoi appelle-t-on coup de grâce le coup qui tue ?

  • Comment distinguer le locataire du propriétaire lorsque ces deux personnes vous disent à la fois : « Je viens de louer un appartement » ?

  • Pourquoi lorsque l’on veut avoir de l’argent devant soi, faut-il en mettre de côté ?

Publié dans Citations-Proverbes-Expressions | Pas de Commentaire »

Aït-Smaïl prépare la 8è édition du festival de la poésie amazigh

Posté par coinlitteraire le 4 février 2010

Festival de la poésie amazighe à Aït Smaïl :

Préparatifs pour la 8e édition

amazigh.pngL’association culturelle Adrar N Fad de la commune d’Aït Smaïl (ACAF) organisera la 8ème édition du festival national de poésie d’expression amazighe en hommage au grand écrivain Mouloud Mammeri du 25 au 27 mars prochain, à la maison de jeunes de la localité

(Par Outamzabt Mounir). Ce carrefour culturel annuel servira aussi d’espace de formation, de communication et d’expression pour les poètes et poétesses amazighes. Ce concours, qui a vu la participation, dans la 7e édition, du grand chanteur et poète Cherif Kheddam et de deux poètes marocains, se déroulera, selon M. Rabai, président d’ACAF, en deux étapes. La première consiste en l’envoi de trois poèmes (écrits en caractères latins et en double exemplaires), afin de les soumettre au jury et cela avant le 26 février prochain. La seconde étape consiste pour les participants à déclamer leurs poèmes devant un jury composé de chercheurs et de poètes dont des enseignants au département de langues et de culture Amazighes de l’université de Bgayet.

Et à l’occasion de cette 8è édition un hommage sera rendu aussi à une autre personnalité kabyle. Il s’agit de Si l’Bachir Amellah, un poète et chanteur de la région de Feraoun. Cette poésiade, qui a pris de l’ampleur depuis 2003, a vu augmenter le nombre de candidats d’année en année. Selon notre interlocuteur le choix du mois de mars pour sa tenue n’est pas fortuit. D’abord parce que la journée mondiale de la poésie est célébrée le 21 mars et ensuite le 10 mars 1980 est la journée qui a marqué l’interdiction de la conférence de Mouloud Mammeri qui a porté sur la poésie kabyle ancienne.

L’objectif principal de ces manifestations culturelles, selon M. Rabai, est de faire de cette date historique une journée nationale de la poésie en hommage aux poètes.

Publié dans Manifestations culturelles | Pas de Commentaire »

 

Au fil des mots |
teresa |
Entre deux nuages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectures d'haabir
| Dans le Jardin des mots
| j'ai "meuh" la "lait"cture