• Accueil
  • > Archives pour juillet 2009

Edition du journal de Jean El-Mouhoub Amrouche

Posté par coinlitteraire le 23 juillet 2009

Tassadit Yacine à cœur ouvert

 “Le journal de Jean El-Mouhoub Amrouche

sera bientôt édité en Algérie”

Entretien par Amastan S.

tassadityacine.jpgInvitée par le CRASC (Centre de recherche en athropologie sociale et culturel) d’Oran, Tassadit Yacine a participé au 2e Festival panafricain 2009  à Alger durant lequel un colloque a eu lieu à l’Hôtel El-Aurassi d’Alger les 19 et 20 juin 2009. Ce colloque était intitulé “Les femmes africaines à l’épreuve du développement” durant lequel, Tassadit Yacine a animé des conférences sous le thème “Femmes africaines à l’épreuve du développement culturel : L’exemple des femmes berbères”. Rencontrée à l’Hôtel El-Aurassi la veille de son départ pour la France, elle a eu l’amabilité de se confier à La Dépêche de Kabylie

La Dépêche de Kabylie : Vous avez répondu favorablement à l’invitation du CRASC d’Oran pour participer au 2e Festival panafricain d’Alger. Quel a été le thème que vous avez abordé durant le colloque qui a eu lieu les 19 et 20 juillet 2009 à l’Hôtel El-Aurassi ?

Tassadit Yacine : Effectivement. Cela peut paraître paradoxal que ce soit un organisme d’Oran qui m’invite à Alger mais bon… Le colloque organisé à l’Hôtel El-Aurassi était intitulé “Les femmes africaines à l’épreuve du développement” et mon intervention avait pour thème “Femmes africaines à l’épreuve du développement culturel : l’exemple des femmes berbères”.

Lire la suite… »

Publié dans Manifestations culturelles | 4 Commentaires »

Un bel essai de Tassadit Yacine sur Aït-Menguellet

Posté par coinlitteraire le 8 juillet 2009

tassaditlouns2.jpg 

« AÏT MENGUELLET CHANTE… »

de Tassadit YACINE 

Le poète d’un amour mélancolique

Rien d’autre que ce titre ne me semble plus séant à celui qui «s’engage à la poursuite du possible de son possible».

Il n’y a pas que le philosophe Kierkegaard qui le dit dans son Traité du désespoir. Comme tout grand poète, Lounis Aït Menguellet ne s’attache pas à sa petite personne; il reste fidèle à l’amitié du coeur et… de la raison. Au reste, on devine sa générosité immense dans l’aide apportée à Tassadit Yacine, anthropologue et directrice de la revue Awal, pour conclure son bel essai intitulé Aït Menguellet chante…(*) Il s’agit, ainsi que le signale l’éditeur algérien, d’une réédition, la troisième, après celles de La Découverte (Paris, 1999) et Bouchène (Alger, 1990). N’oubliant pas son maître Mouloud Mammeri – et notre ami -, son cofondateur de Awal, cahiers d’études berbères, avec le soutien de Pierre Bourdieu, sociologue et intellectuel critique français, Tassadit Yacine le rappelle à notre mémoire en faisant figurer son nom en tête de ce travail.

Lire la suite… »

Publié dans Production litteraire | Pas de Commentaire »

Le prix de la meilleure oeuvre en langue amazighe

Posté par coinlitteraire le 4 juillet 2009

2e Festival culturel international de la littérature et du livre de jeunesse

Le prix de la meilleure œuvre en langue amazighe

a été décerné à

Moussa Abdennebi

(Par Kahina Idjis). La clôture du 2e Festival culturel international de la littérature et du livre de jeunesse a eu lieu, lundi dernier, à Alger, avec l’attribution des prix de la meilleure nouvelle en langue amazighe, arabe et française.

Lire la suite… »

Publié dans Production litteraire | Pas de Commentaire »

 

Au fil des mots |
teresa |
Entre deux nuages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectures d'haabir
| Dans le Jardin des mots
| j'ai "meuh" la "lait"cture