Hawa Djabali – Yamina Mechakra – Geneviève Briot. Trois femmes, trois romans

Posté par coinlitteraire le 20 mars 2009

troisromans.jpgSereines ou tourmentées, quatre femmes nous entraînent dans leur quête sur la terre algérienne d’un futur possible, d’un présent viable.  Leur intimité, leurs désirs les plus fous et les plus vitaux, les beautés que recèlent leur univers éclatent dans Glaise Rouge. D’une sensualité rare, ce roman renoue avec la grande tradition féministe de l’écriture: bouleversante, dérangeante, acerbe et tendre, lucide et utopique.

Hawa Djabali – GLAISE ROUGE

Arris est un enfant des Aurès, arraché à sa mère et à son terroir violé, puis emmené vers le Nord.  Indifférent à la gloire, au luxe, à l’amour, il traverse le siècle à la recherche de son enfance et d’une identité obsessionnelle.  Hymne à la terre et à la maternité, ce roman lyrique et lancinant, cruel et tendre, est aussi une interrogation sur la quête de soi et sur les liens charnels qui unissent un pays et un peuple.

Yamina Mechakra – ARRIS 

En 1986, une jeune femme Française découvre l’Algérie, pays d’où est originaire l’homme qu’elle aime et dont elle a perdu la trace.  Sa soif de comprendre l’amène à partager le quotidien des hommes et de femmes qu’elle rencontre.  Poussée par l’envie de voir la fresque de la Dame blanche, aperçue dans un Musée, elle part vers le Sud.  Que cherche-t-elle vraiment?  Que Trouvera-t-elle entre l’ombre et la lumière?

Geneviève Briot – L’APPEL DU SUD

Laisser un commentaire

 

Au fil des mots |
teresa |
Entre deux nuages |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lectures d'haabir
| Dans le Jardin des mots
| j'ai "meuh" la "lait"cture